Créer un modèle Infraworks en un tournemain

Le logiciel Infraworks est au centre de la stratégie d’Autodesk pour intégrer le BIM (Building Information Modelling) dans le cadre de projets d’infrastructure en génie civil (routes, ponts, canalisations, ponceaux,etc). Ce logiciel peut être également un excellent outil d’aménagement du territoire. En effet, avec la disponibilité grandissante de données géospatiales publiques, il est facile de bâtir un modèle avec de la donnée fiable et de qualité suffisante. Voici un exemple de flux de travail pour bâtir un modèle avec de la donnée publique Québécoise:

Tout d’abord, il faut établir la zone de couverture avec laquelle on veut travailler. Pour ce faire, j’utilise le site OpenStreetMap pour définir ma zone de couverture en Lat/Lon, dans ce cas-ci, le site de la Chute Montmorency à Québec. ImageÀ partir des quatre coordonnées Lat/Lon, je suis en mesure de télécharger la topographie, une image géoréférencée, et des données vectorielles (route, chemin de fer, étendues d’eau, bâtiments, zones d’occupation du territoire) du site à l’étude.

La prochaine étape consiste en l’acquisition de la topographie du terrain. Voici le site qui permet de télécharger des données d’élévation partout dans le monde:  SRTM and Landcover Download

TopoSRTM

Vous obtiendrez ainsi la topographie du terrain dans le format HGT (type de format raster). Il est noter qu’il faut sélectionner le produit SRTM 1 (North America) qui correspond à une matrice carrée de pixel de 30 m X 30 m avec une précision de ±10 m en vertical (équivalente à la précision de Google Earth).

Pour obtenir des données vectorielles, il suffit de choisir le feuillet cartographique qui correspond à notre zone de couverture à l’aide du pdf suivant (Carte Index du Système National de Référence Cartographique) et de l’inscrire dans le champ de recherche du site GéoGratis

Feuillet Carto

Vous obtiendrez ainsi une collection de données vectorielles (produit CanVec ou BNDT) pour votre zone de couverture dont les métadonnées sont dans les deux fichiers suivants (CanVec ou BNDT).

GeoGratis

Voici les différentes couches de données intéressantes selon le produit pour une intégration dans Infraworks:

Tableau

Il reste finalement à télécharger l’image aérienne de la zone de couverture avec le logiciel Google Satellite Map downloader. Ce logiciel permet de télécharger les différentes tuiles de la zone de couverture à un certain niveau de zoom et de créer une mosaïque avec celles-ci. Pour ce faire, il faut entrer les coordonnées Lat/Lon précédemment déterminés dans openstreetmap.

GSMD

Dans cet exemple, j’ai choisi un niveau de zoom 18, mais par expérience, 17 peut être est davantage approprié si on travail en milieu rural étant donnée que la disponibilité des images à haute résolution est plus faible. Une fois les images téléchargés, il ne reste qu’à assembler les tuiles et enregistrer l’image. À l’aide du menu Tool->Combine Image, on sélectionne le projet en cours et on renomme le fichier de sortie avec l’extension .tif. Il faut également renommer l’extension du fichier qui sert à géoréférencer l’image dans l’explorateur Windows (.tifw->tfw)

Combine_image

Il faut maintenant ouvrir le logiciel de bureau Infraworks et créer un nouveau projet. Lors de la création du projet, il faut entrer les mêmes coordonnées utilisées pour déterminer la zone de couverture et le téléchargement des images aériennes.

Infraworks_Créer_projet

Voici un vidéo qui montre comment intégrer les différentes sources de données dans un nouveau projet (pour ouvrir le vidéo, simplement glisser le fichier de l’explorateur Windows dans un navigateur web comme Chrome ou Firefox) :

Comment connecter les différentes sources de données

Leave a Reply